Recherche

Contact

 

Chinon, 9000 habitants, sous-préfecture d'Indre et Loire, haut sommet de la France médiévale, un passé riche en histoire, capitale de la Rabelaisie.

Ville paisible au bord de la Vienne, Chinon est aussi connue pour sa centrale nucléaire, son vin, sa situation au carrefour de la Touraine, du Poitou et de l'Anjou.

De la fondation à l'observatoire

Fondé sous la houlette de Maurice Audejean, en 1984, la section "astronomie" nait au sein de la MJC de Chinon.
Dès 1986, le club décide d'entreprendre la construction d'un observatoire équipé d'un télescope de 320 mm.
Au cours de cette année, le télescope est construit suivant des plans définis par les membres de la section astro de la MJC. Peu après suivent les plans de l'observatoire.
Toutefois, la recherche d'un terrain s'avère quelque peu difficile, mais c'est avec la participation active de la Ville de Chinon que le site est choisi : il est, de plus, au point culminant de la commune de Chinon, à 103 m d'altitude.
C'est en 1988, que le terrain est acquis et que démarrent les travaux.

Suit alors une longue période d'activité axée sur la construction. Tout s'enchaîne : terrassement, maçonnerie, travaux sur résine polyester, menuiserie, électricité, soudure, électronique, optique, peinture, etc.

C'est en 1990 que l'observatoire devient opérationnel.

2016 : La Ville de Chinon construit un bâtiment annexe à l'observatoire, qui constitue un progrès considérable pour les activités de l'association.

Ci-dessus, l'observatoire avant la construction du bâtiment annexe en 2015.

Ci-après, l'observatoire avec le bâtiment annexe en 2016.

Facebook